Bad au féminin

a9254.jpg

Le projet 2020 de la Fédération doit permettre de développer le badminton pour tous. Une des populations ciblées par ce projet sont les féminines. La pratique sportive doit permettre de développer une plus grande confiance en soi, une meilleure santé, une meilleure image de son corps et développer la notion de dépassement de soi et de respect de l'autre.


Plusieurs clubs ont mis en place des actions spécifiques afin de développer la pratique du sport féminin.

Situation actuelle : quand les chiffres parlent d’eux-mêmes

Les femmes représentent que 37 % des licenciés des fédérations sportives et 36% des sportifs de haut niveau.

 


Les activités sportives les plus pratiquées par les femmes sont l’équitation (82,5 %), le tennis, la gymnastique (78,8 %), le basket-ball. Elles ne sont que 4,5 % à avoir une licence à la Fédération française de football, mais cette dernière a mis en place de nombreux dispositifs attractifs pour tous les niveaux de pratiques.

La pratique féminine est fortementaxée vers le loisir, la convivialité et le lien social et un peu moins axée sur la compétition. Elle est également fortement conditionnée par la situation sociale : Seulement 32 % des filles pratiquent un sport dans les ZEP, contre 80 % dans les classes moyennes et supérieures.

Badminton féminin, un sport en plein essor:

Saviez-vous que le badminton est un sport ultra complet qui fait travailler l’ensemble de notre corps, permet de le sculpter et de nous rendre zen ?

Quels muscles fait travailler le badminton ?

Pour l’entretien physique, le badminton a l’avantage de faire travailler l’ensemble du corps : bras, cuisses, fesses, abdominaux, dos … tout y passe. Pour le souffle, les longs échanges favorisent une meilleure endurance et une amélioration de la résistance à l’effort. De plus il faut toujours être prêt pour anticiper la trajectoire du volant, ce qui permet de faire de réels progrès : adresse, réactivité et concentration.
Pour Charlotte (28 ans, en club depuis 1 an),
« pratiquer le bad c’est extra pour tonifier son corps et améliorer la coordination des mouvements. Toutes les joueuses vous le diront : c’est un sport physique qui entraîne une vraie dépense d’énergie. »

Quels sont les effets du badminton sur notre corps et notre mental ?

En moyenne on court 4 fois plus sur un terrain de badminton que sur un court de tennis, pourtant 4 fois plus petit. Dès lors que l’on garde ce chiffre en tête, on comprend mieux pourquoi la pratique régulière du badminton permet de travailler sa silhouette et de brûler des calories. « Lors d’une heure de cours bien rythmée, il est possible de perdre +/- 500 calories » précise Marion (entraîneur depuis 8 ans).
« Le badminton a aussi des effets sur le bien être au quotidien, il permet de se défouler et de se vider de toutes les tensions accumulées. C’est vraiment un plus dans la vie de tous les jours » nous confie Sabine (42 ans, en club depuis 6 mois) à la sortie d’un de ses 2 entrainements hebdomadaires.
 

Le badminton est-il ludique?

Facile d’accès le badminton est un sport ludique qui procure rapidement du plaisir. Le volant jouant un effet de parachute, il se renvoie facilement de l’autre côté du filet et permet ainsi de réaliser des échanges dès les 1er cours. « On devient vite accro à la pratique du badminton car on fait travailler notre corps sans traumatismes et en s’amusant. Dans les 2 clubs où j’ai joué, à chaque fois j’ai été séduite par le côté convivial des entraînements », Sophie (35 ans en club depuis 2 ans).
Véritable spécificité du badminton : la pratique mixte. Dans aucune autre discipline olympique la pratique mixte n’est autant reconnue. On peut donc jouer au « bad » avec des copines, des collègues de travail, son conjoint ou même ses enfants. 

thumb_act1img_1142.jpg